• Vendredi : Vango

    Vendredi 6 juillet

    Ou : l'émotion me gagne et je ne sais que dire, alors je sers ce livre contre mon coeur

    Vendredi : Vango

    "Paris, 1934. Devant Notre-Dame, une poursuite s'engage au milieu de la foule. Le jeune Vango doit fuir. Fuir la police qui l'accuse, fuir les forces mystérieuses qui le traquent. Vango ne sait pas qui il est. Son passé cache de lourds secrets. Des îles siciliennes aux brouillards de l'Ecosse, tandis qu'enfle le bruit de la guerre, Vango cherche sa vérité." Voici ce qu'en dit Gallimard. Je cite l'éditeur parce que je ne saurais pas résumer l'histoire. Mais je peux vous parler de ce que j'ai ressenti.

     Vango fait parti de mes romans préférés. J'ai lu énormément de romans, de livres, vraiment. J'en ai aimé beaucoup, j'en ai adoré beaucoup. Mais des romans comme celui-ci, ils sont peu nombreux. Peut-être à cause de ce style d'écriture juste magnifique (je cherche un adjectif qui convienne, mais je n'en trouve pas, et rien qu'à y penser, je sens venir les larmes), tellement pleine d'émotions. Ou alors, à cause de cette histoire, qui vient se faire une place dans l'Histoire, à telle point qu'on pourrait croire que tout s'est réellement passé, cette histoire belle, belle, si belle. Ou peut-être à cause de ces personnages, de Ethel, de La Taupe, de Andreï, de tous, de Simon le sonneur de cloche comme de Mademoiselle, si mystérieuse. De Vango. Ou peut-être pour d'autres raisons encore. Je ne sais pas.

     J'ai fini Vango dans une voiture, garée sur le parking d'un magasin de jouets. L'avant dernier chapitre m'a mis les larmes aux yeux. Le dernier m'a fait éclater en pleurs. C'était magnifique. Magique. Formidable. Et, surtout, il y avait tellement, tellement d'émotions dans mon petit coeur. Vango est un livre qu'on serre contre son coeur une fois qu'on l'a fini, et qui renforce notre conviction, notre amour des livres.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :